Logement neuf : quels sont les principaux éléments à vérifier à la livraison ?

Des prises électriques, aux finitions, en passant par la qualité des matériaux ou encore le respect du cahier des charges… de nombreux points sont à vérifier au moment de la réception d’un logement neuf. Vous pouvez être aidé d’un professionnel de l’immobilier au moment de la visite.

Réception du logement : préparez-vous en amont de la visite

C’est le moment tant attendu. Celui de la livraison de votre bien immobilier neuf. Tout d’abord, n’hésitez pas à demander à votre promoteur une pré-visite du logement, un mois avant la date de la réception. Vous pouvez ainsi repérer les petits manquements et les signaler au professionnel. Il peut ainsi les corriger à temps pour la visite finale. Si vous ne vous sentez pas en confiance le jour de la visite, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel de l’immobilier comme un architecte, un ingénieur ou un entrepreneur.

Pensez également à prendre avec vous un chargeur de téléphone portable pour tester l’ensemble des prises électriques et votre notice d’achat. Le document liste en détail les prestations du bien. Il vous servira de guide pour vérifier que tout est en place.

Achat d’un logement neuf : observez tout du sol au plafond

Il faut du temps pour faire le tour du bien. Essayez de prévoir une après-midi entière, de préférence par beau temps, afin de tout inspecter. Une fois dans votre logement, vous devez, avant toute chose allumer la chaudière et les radiateurs, afin de vérifier le bon fonctionnement du système de chauffage (si c’est en fonctionnement le jour de la livraison).

Tout au long de la visite, il est également indispensable de vérifier le fonctionnement des robinets, de la chasse d’eau, des interrupteurs et des prises électriques. Le logement doit être propre et il ne doit pas y avoir d’impacts ou de rayures sur le sol et les vitres. Les joints et le carrelage dans la salle de bain doivent être en bon état et il ne doit pas y avoir de microfissure. Tirez la chasse d’eau à deux reprises pour savoir si elle fonctionne bien. Essayez les poignées de porte et tentez d’ouvrir les fenêtres pour être sûr qu’elles ne grincent pas. Pour toutes installations domotiques, demandez au promoteur de vous montrer comment elles fonctionnent. La plupart des réserves portent sur les finitions. Regardez donc si les plinthes sont bien coupées, bien alignées. Assurez-vous qu’il n’y ait pas un coin de porte cassé.

Achat d’un logement neuf : que se passe-t-il en cas de problème ?

Une fois la visite terminée, le professionnel doit vous remettre l’ensemble des documents expliquant le fonctionnement du logement, l’attestation de prise en compte de la réglementation thermique RT 2012 et l’ensemble des certificats de conformité du bien (gaz, électricité…).

Si vous n’avez aucune réserve à émettre, vous pouvez signer le procès-verbal de réception et récupérer les clés. Dans le cas contraire, vous notez sur le procès-verbal vos réserves en ajoutant le cas échéant des photos pour appuyer vos observations. Les derniers 5 % du prix du bien ne sont alors pas délivrés au promoteur. La somme lui parviendra une fois l’ensemble des réserves levées.

En cas de problème, vous disposez d’un délai de 30 jours, après la livraison du logement neuf, pour signaler les problèmes vous ayant échappé durant la visite. Pour appuyer vos propos vous pouvez ajouter des photos de ce que vous avez constaté.

De plus, en achetant dans l’immobilier neuf, vous disposez de trois garanties vous protégeant durant au moins dix ans :

  • La première, la garantie de parfait achèvement, fonctionne la première année après réception des travaux. L’entreprise qui les a réalisés s’engage à réparer l’ensemble des désordres signalés par l’acquéreur comme un robinet qui casse, une fuite dans la salle de bains ou un radiateur qui s’effondre.
  • La seconde, la garantie biennale, couvre durant deux ans l’ensemble des équipements comme la chaudière.
  • Enfin, la garantie décennale, court sur dix ans et couvre l’ensemble des dommages liés au clos couvert. Par exemple, une toiture qui fuit à cause d’une infiltration d’eau.

Les points clefs à retenir :

  • Munissez-vous de la notice d’achat au moment de visiter le bien pour procéder à une comparaison.
  • Prenez le temps d’inspecter le bien en détail.
  • En cas de problème, pas de panique ! Vous êtes assuré.

Acheter pour habiter ou investir : NOS CONSEILS