Achat : pourquoi pas une maison ?

Décupler ses espaces de rangement, profiter de son jardin, se sentir vraiment chez soi… une maison est souvent vue comme synonyme d’une meilleure qualité de vie. Et si vous aussi, vous réalisiez le rêve de tous les Français ?

Quatre bonnes raisons d’opter pour une maison

  • Garage, combles, abri de jardin… à surface habitable équivalente, les volumes de rangement offerts par les dépendances font toujours paraître une maison plus spacieuse qu’un appartement.
  • Un barbecue, un petit potager, une balançoire pour les enfants agrémentent chaleureusement la vie de toute la famille.
  • Souvent aucune charge de copropriété : chacun peut aménager son cadre de vie comme il le souhaite.
  • Pas de voisins ni au-dessus ni en dessous : dans une maison, la vie de famille prend toute sa place.
Espace de vie avec une maison

Une acquisition comme une autre

Même efficacité énergétique, frais de notaire réduits dans le neuf, taux d’intérêt identiques, possibilité de contracter un Prêt à taux zéro ou de bénéficier d’un mécanisme d’accession à la propriété… l’acquisition d’une maison fonctionne, d’un point de vue légal, de la même façon que celle d’un appartement. Et le prix au mètre carré habitable est souvent plus intéressant.

Notre sélection 100 % charme

Dans plusieurs régions, les programmes immobiliers du Groupe Arcade intègrent une série de maisons familiales avec jardin, conçues avec le même soin et les mêmes exigences que l’habitat collectif.

  • A Linas (91) : ensemble de maisons contemporaines avec jardin
  • À Carnoules (83) : un ensemble de maisons varoises en R+1 avec jardin privatif clos, à quelques pas du vieux village de Carnoules.

Le syndic de copropriété :

Gestion : comptabilité, recouvrement des créances, entretien des parties communes, pilotage des travaux… tout passe par lui. Le syndic joue un rôle prépondérant ou fondamental dans la vie de la copropriété.

Mandaté pour agir

La présence d’un syndic, professionnel ou bénévole, est obligatoire dès lors qu’un bien immobilier est constitué en copropriété. Mandaté lors d’une assemblée générale, il assure la gestion administrative, financière et aussi technique de l’immeuble. Repose aussi sur ses épaules la délicate mission de rapprocher au maximum les points de vue des différents propriétaires et de faire respecter par tous les occupants, locataires inclus, le règlement de copropriété.

Syndic de copropriété

Quatre grandes missions

  • Convoquer l’assemblée générale annuelle, soumettre au vote les résolutions figurant à l’ordre du jour, informer les copropriétaires des décisions prises et veiller à leur bonne exécution.
  • Conserver l’ensemble des documents relatifs à l’immeuble, tenir à jour la liste des copropriétaires et, si nécessaire, les représenter collectivement en justice.
  • Gérer le personnel (gardien, entreprise de ménage…) et souscrire les contrats relatifs aux parties communes : assurance, fourniture d’eau et d’énergie.
  • Tenir la comptabilité, établir un budget prévisionnel annuel, répartir les charges entre les copropriétaires et en assurer le recouvrement. Etablir le relevé individuel de chaque propriétaire en vue de la déclaration d’impôt.

Ni juge ni partie

Mis en concurrence tous les trois ans, le syndic, qu’il soit ou non copropriétaire, est au service de l’immeuble. Son champ d’intervention est très cadré, et son seul pouvoir décisionnaire concerne les réparations urgentes dont le coût reste en deçà d’une somme décidée en assemblée. Il est responsable de ses éventuelles fautes de gestion.

Il peut être révoqué en fin de mandat (hors faute grave) et est alors tenu de transmettre à son successeur l’ensemble des documents et des fonds relatifs à la copropriété. Depuis 2015, ces fonds doivent être détenus sur un compte bancaire dédié.

Achat immobilier :

Acheter sa résidence principale, une villégiature ou encore un bien à louer pour en tirer des revenus : investir dans la pierre en profitant des taux planchers du moment reste l’un des meilleurs moyens d’améliorer son confort de vie et d’anticiper sa future retraite.

Quatre projets, quatre avantages

Si les produits financiers sécurisés sont aujourd’hui moins attractifs que par le passé, cette conjoncture est favorable, en raison de la faiblesse des taux d’intérêt, aux investissements immobiliers.

Résidence principale, villégiature, locatif ou désir de diversifier son portefeuille… chaque projet est différent, chaque objectif aussi.

  • Investir pour toujours : 15 à 20 années de loyers suffisent, sur plus de 80 % du territoire, pour s’offrir un logement équivalent à celui qu’on occupe. Acheter sa résidence principale évite d’investir à fonds perdu et permet de se sentir vraiment chez soi.
  • Se faire plaisir : votre résidence principale est remboursée ? Pourquoi ne pas poursuivre l’effort pendant encore quelques années pour vous offrir une résidence secondaire et augmenter votre patrimoine ? Cette villégiature peut aussi être mise en location pendant les périodes où vous ne l’occupez pas. Et permet le plus souvent, si vous investissez dans un programme neuf et bien situé, une belle plus-value à la revente.
  • Percevoir des revenus locatifs : un bien mis en location peut s’autofinancer en grande partie. Et permet même, grâce au dispositif Pinel, de défiscaliser jusqu’à 21 % du coût d’acquisition. Une fois remboursé, les revenus générés aident à concrétiser une nouvelle opération ou constituent un complément de retraite appréciable.
  • Anticiper sa succession : tous les 15 ans, la loi autorise la donation d’un logement neuf à un héritier, sans impôts ni droits de succession jusqu’à concurrence de 200 000 €. Donation en pleine ou nue propriété, tout est possible.

Location-accession logement neuf :

Acheter ou louer, pourquoi choisir aujourd’hui ? En optant pour la location-accession, vous occupez votre futur logement sans attendre, et disposez d’un délai maximal de deux ans pour concrétiser votre acquisition. Une formule souple et attractive, permettant de devenir propriétaire à son rythme.

Vous emménagez de suite

Un programme immobilier vous plaît, mais vous n’avez aucun apport personnel et hésitez encore à vous lancer ? Pourquoi ne pas commencer par poser vos valises ? Avec la location-accession, vous emménagez dès la livraison de votre logement, en versant simplement un dépôt de garantie et une redevance (1 loyer + 1 part acquisitive).

Vous avez le temps de boucler votre budget

Pendant les deux années suivantes, vous déclenchez l’acquisition sur simple demande, une fois votre montage financier finalisé. Vous bénéficiez de la TVA à 5,5 % (au lieu de 20%), des frais de notaire réduits et de l’exonération de la taxe foncière réservée aux propriétés bâties pendant 15 ans. Bien sûr, la quote-part acquisitive des mensualités que vous avez versées est automatiquement déduite du prix de vente du logement.

Chercher une réalisation
Mantes-La-Ville – Vert Mantes
(45 lots)

Mantes-La-Ville – Vert Mantes
(45 lots)

Villepinte – Affinity
(61 logements)

Villepinte – Affinity
(61 logements)

Vauréal – Les Jardins d’Horus
(41 logements)

Vauréal – Les Jardins d’Horus
(41 logements)

Bessancourt – Venelle Céladon
(45 logements)

Bessancourt – Venelle Céladon
(45 logements)

Egly – Les Plurielles
(56 logements)

Egly – Les Plurielles
(56 logements)

Conflans-Sainte-Honorine – Villa Liberty
(24 logements)

Conflans-Sainte-Honorine – Villa Liberty
(24 logements)

Acheter pour habiter ou investir : NOS CONSEILS